Vapotage : y a-t-il des risques pour le système cardiovasculaire ?

Publié le : 16 août 20214 mins de lecture

Le tabagisme est la principale cause de décès évitables dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 100 millions de personnes sont morts, au cours du 20e siècle à cause de la consommation de tabac. La plupart des dangers associés au tabagisme proviennent de la combustion, qui crée plus de 7000 produits chimiques, dont au moins 70 sont connus pour être cancérigènes. Les dispositifs de cigarette électronique (e-cigarettes) constituent une alternative à la cigarette classique et permettent aux utilisateurs d’inhaler de la nicotine sous forme de vapeur.

Cigarettes électroniques

Souvent appelées « stylos à vapeur », « e-cigs » ou « stylos à narguilé », les e-cigarettes se présentent sous de nombreuses formes et tailles. Inventées comme une alternative plus sure à la cigarette, les e-cigarettes sont des appareils portatifs alimentés par des piles et destinés à remplacer l’acte de fumer une cigarette. L’utilisation des e-cigarettes est appelée « vapotage » en raison de l’aérosol, ou « vapeur », produit lorsque l’e-liquide est chauffé à une température suffisamment élevée dans l’appareil. Le liquide des e-cigarettes contient, généralement, une combinaison de nicotine, de solvants, d’arômes et d’autres produits chimiques.

Le vapotage et la santé cardiovasculaire 

Des données ont révélé de nouveaux effets secondaires cardiaques choquants liés à l’utilisation fréquente de l’e-cigarette. De nouvelles recherches montrent que les personnes qui utilisent des e-cigarettes ont 56 % plus de risques d’avoir une crise cardiaque et 34 % plus de risques d’avoir un accident vasculaire cérébral que celles qui n’en utilisent pas. Les taux de maladies coronariennes et de caillots sanguins étaient, également, plus élevés chez les personnes qui vapotaient.

Une analyse plus approfondie de ces données a, également, montré que, quelle que soit la fréquence d’utilisation des e-cigarettes, le risque de crise cardiaque ou de maladie coronarienne reste plus élevé. Fumer des cigarettes et fumer des e-cigarettes provoquent, également, une hypertension artérielle, qui est la principale cause d’accident vasculaire cérébral. Pour les adultes qui surveillent leur tension artérielle, l’une des premières recommandations des médecins est d’arrêter de fumer. Les jeunes peuvent, également, souffrir d’hypertension artérielle et ne le savent parfois que plus tard dans leur vie.

Les études montrent un lien clair

Avec un risque d’insuffisance cardiaque supérieur à 50 %, le tabagisme par e-cigarette comporte clairement des risques cardiaques importants. Les e-liquides présents dans les e-cigarettes contiennent, également, des substances chimiques toxiques pour les cellules endothéliales qui tapissent l’intérieur des vaisseaux sanguins et jouent un rôle important dans la santé cardiaque. Une étude récente a révélé que, lorsqu’elles étaient exposées aux e-liquides contenus dans les stylos à piquer, les cellules endothéliales mouraient et étaient incapables de former de nouveaux tubes vasculaires. La gravité des dommages semblait varier en fonction de la saveur de l’e-liquide.

Plan du site